Offrir une Barbie

Cette année, Barbie fête son 60eme anniversaire. Depuis sa création, la poupée mannequin a su s’imposer comme le jouet incontournable des petites filles. Vous êtes en quête de la poupée parfaite ? Suivez cet article qui vous convaincra d’offrir une Barbie.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous suggère d’accompagner votre lecture d’une musique de circonstance : https://www.youtube.com/watch?v=ZyhrYis509A

L’histoire d’une icône

La naissance de Barbie

Barbie fait son apparition à Los Angeles dans les années 60. Sous les traits d’une adulte à la silhouette galbée et aux longs cheveux blonds, elle est commercialisée par les studios Mattel, une société américaine spécialisée dans les jeux pour enfants.

C’est Ruth Handler, la femme d’Elliot Handler, co-fondateur de l’entreprise, qui en est à l’origine. L’idée d’une poupée Barbie est née entre les mains de leur petite fille Barbara, qui jouait à l’époque avec une poupée de marque allemande nommée Bild Lilli. Ruth et Elliot Handler firent de Barbie l’homologue américaine de Bild Lilli, et pour cause, à quelques exceptions près, elle en est la parfaite réplique.

C’est à partir du prénom de leur fille, Barbara, que les Handler nommèrent ce qui est aujourd’hui la plus célèbre poupée du monde, Barbie.

Barbie : retour sur la sucess story d’une poupée en plastique

A sa présentation au Salon du jouet de New York, le 9 mars 1959, les studios californiens était loin de s’imaginer que Barbie deviendrait l’icône des petites filles. Avec plus de 300 000 poupées vendues dès la première année de commercialisation, son succès fut instantané. Aujourd’hui, il s’en vend tous les ans 58 millions d’exemplaires dans plus de 150 pays.

La poupée californienne tire son succès de la richesse de ses accessoires mais également grâce à sa grande diversité : chevelure rousse ou noire corbeau, peau mate, corps plus ou moins rond… en changeant continuellement d’apparence, Barbie accroît son succès populaire. C’est principalement grâce à son image qui s’adapte aux courants de mode et aux caractéristiques ethniques qu’elle a su ainsi se faire une place au sein des foyers. On compare aujourd’hui sa notoriété à celle de Coca-Cola et Mcdonald’s.

Que serait Barbie sans son Ken ?

Puisque chaque petite fille rêve du prince charmant, il était impératif pour les créateurs de Barbie de commercialiser l’alter-ego masculin de la célèbre poupée. Ainsi naît Ken, en 1961, qui d’après les rumeurs, aurait rencontré Barbie sur le tournage d’une publicité…
Le petit ami de Barbie possède comme elle, son lot d’accessoires et de vêtements. Et puisque le nom de notre blonde californienne fût inspiré de celui de la petite fille des Handler, c’est tout naturellement que le prénom de son homologue masculin fût inspiré par celui de leur propre fils, nommé Kenneth.

Pourquoi offrir une Barbie ?

Après des mois de négociations, vous cédez enfin à la pression. La poupée phare sera la star de votre Noël. Même si de nombreuses marques commercialisent des centaines de modèles de poupées toutes plus différentes les unes que les autres, les poupées Barbie restent une valeur sûre lorsqu’il s’agît de faire plaisir à une petite fille. Mais pourquoi suscitent-elles tant d’engouement ?

L’imaginaire

Barbie fait parti de ce que l’on appelle les jouets à histoires. Ceux grâce auxquels vos enfants s’inventent une réalité dans laquelle ils peuvent passer des heures à en changer les scénarios. Ce n’est pas pour rien que Barbie change d’apparence comme un caméléon !

« Toute la philosophie derrière Barbie était que chaque petite fille puisse comprendre à travers la poupée qu’elle pouvait devenir ce qu’elle voulait » explique sa créatrice, Ruth Handler.

D’autre part, les Barbies permettent également aux fillettes de pouvoir rentrer dans l’univers des adultes grâce aux différentes carrières que propose la poupée. Offrir une Barbie c’est aussi offrir du rêve.

Fillette qui joue à la barbie
Fillette qui joue à Barbie présentatrice TV.

A partir de quel âge offrir une Barbie ?

L’intérêt principal des poupées Barbie est de les habiller et de les déshabiller au gré des envies et des histoires auxquelles on les associe. Tantôt sportive, Barbie revêt volontiers son jogging préféré pour aller faire du sport. Mais le soir, exit les tenues confortables ! Barbie enfile sa plus belle robe pour aller danser. L’idéal donc est de cibler l’âge auquel vos enfants sont capables de jouer seul et de laisser libre cours à leur imagination. Evidemment, cela dépend des habitudes et de l’éducation de chacun, même si on préconise d’attendre au moins le 5eme anniversaire avant d’offrir une poupée Barbie.

Où acheter une Barbie ?

Vous souhaitez offrir une Barbie mais vous ne savez pas par où commencer ? De multiples solutions s’offrent à vous pour acheter la future Barbie de votre progéniture. Je vous conseille de commencer par les sites en ligne tel que cdiscount qui vous permettent un plus large choix de poupée mais également de faire belles économies. Le site officiel de Barbie vous permet également de faire du shopping et propose une gamme d’accessoires qu’on ne trouve nul par ailleurs ! Si toutefois vous ne trouvez pas votre bonheur, pas de panique ! Les magasins spécialisés se feront une joie de vous accueillir et de vous conseiller.

Et si Barbie invitait ses copines ?

Partir en vacances c’est bien, à deux, c’est mieux. En général, si vous envisagez d’offrir une Barbie, il est conseillé d’acheter plusieurs poupées à votre enfant afin qu’il puisse s’amuser davantage et ainsi varier les plaisirs.  Physiquement, la star des poupées est maintenant déclinée dans de différentes morphologies, des carnations et des couleurs de cheveux multiples.

Des Barbies aux physiques variés
Panoplie de poupées Barbie aux physiques multiples : grande, ronde, brune, blonde, métisse…

Et à partir de deux poupées, cela peut être déjà suffisant. En général les enfants ramènent leurs propres poupées lorsqu’ils sont invités à venir jouer chez leurs copains !

Comment bien choisir sa Barbie ?

Une poupée aux multiples facettes

Barbie exerce aujourd’hui plus de 180 professions…vétérinaire, maîtresse d’école, chanteuse, infirmière, pilote d’avion ! Voilà de quoi permettre aux petites filles de s’identifier dans le métier de leurs rêves et de se projeter dans une vie d’adulte. Barbie est un jouet à qui l’on peut accorder réalisme et importance et qui permet d’accéder à une facette de la vie d’adulte encore inaccessible pour les fillettes, rendant ainsi le jeu beaucoup plus intéressant pour elles. Offrir une Barbie permet à chaque enfant de s’imaginer devenir une femme accomplie, à l’image de la poupée qu’ils ont choisie.

Et grâce aux multiples accessoires vendus séparément, tels que la maison, le bateau ou encore l’avion de Barbie, votre enfant n’a pas fini de faire jouer son imagination !

accessoire l'avion de barbie
L’accessoire phare de la poupée : l’avion de Barbie (essentiel pour partir en vacances)

L’univers de Barbie

Le succès de Barbie est aussi dû aux accessoires qui l’accompagnent. En effet, offrir une Barbie c’est bien, mais l’accompagner d’accessoires de type maison, voiture, avion, vélo, c’est mieux ! Et puisque notre poupée californienne est très polyvalente, il lui faut nécessairement un endroit où exercer ses 180 professions : salon de coiffure, restaurant, spa, cuisine, véhicule médical, il y en a pour tous les goûts ! Et si toutefois Barbie souhaite prendre des vacances, elle peut aussi partir en camping-car à la conquête de nouvelles aventures !

Les Barbie à éviter

Attention, ne vous laissez pas piéger par les collections en édition limitée de type Disney : l’intrépide Mulan, la vaillante Pocahantas ou encore la célèbre Elsa de la Reine des Neiges sont très tentantes mais leurs gabarits diffèrent de la Barbie classique. Ainsi, si vous décidez d’offrir une Barbie spéciale à vos enfants, ils ne pourront donc pas les vêtir avec les habits de Barbie qu’ils possèdent déjà. Malheureusement, on retrouve le même problème pour les nouvelles poupées aux physiques moins courants dans les grandes surfaces : petites, grandes et rondes ont des vêtements adaptés à leur morphologie et ne pourront donc pas en changer… à moins d’investir dans l’équipement complet qui leur correspond.

Les collections Barbie

Offrir une Barbie princesse

Aujourd’hui les collections de Barbie se comptent par dizaines ! Pour les grands rêveurs, la société américaine a commercialisé des poupées aux allures féeriques avec par exemple la collection Dreamtopia. Les princesses Disney sont également des collections spéciales qui raviront les petites filles mais attention à leur dimension ! Comme expliqué précédemment, il peut s’avérer difficile de jouer avec ce type de poupée.

Offrir une Barbie en édition limitée

Les éditions limitées Barbie sont multiples mais demeurent rares et chères. Cependant, si vous en avez les moyens financiers, ou si vous êtes un collectionneur, sachez que Barbie a eu l’honneur de se faire habiller par les plus grands stylistes, comme Louboutin, Chanel, Versace ou encore Dior.

Barbie & Louboutin

Chez Christian Louboutin, Barbie se transforme en cambrioleuse, toute de noire vêtue. La poupée s’accompagne de diverses paires de chaussures qui, évidemment, ont la semelle rouge.

Barbie & YSL

Associé au Musée Yves Saint Laurent de Paris, les studios californiens ont rendu hommage au grand couturier français en présentant trois poupées Barbie vêtues de ses créations les plus emblématiques. Ces poupées Barbie Yves Saint Laurent sont proposées en édition limitée au prix de 199€.

Barbie Coca-Cola

Barbie et Coca-Cola ont également collaboré pour proposer à leurs clients une poupée tout de rouge vêtue. Abordant un look de serveuse aux couleurs de la célèbre marque de soda, Barbie Coca-Cola se décline également en pin-up, majorette ou encore pom-pom girl.

Des éditions limitées loufoques

Souvent associées avec des marques ou de célèbres stylistes, on retrouve parfois des éditions limitées un peu loufoques comme par exemple « Lady of the Unicorns », la Barbie qui murmurait à l’oreille des licornes.

Barbie rend hommage aux femmes : la française Hélène Darozze.

A l’occasion de la journée de la femme le 8 mars 2018, Barbie rendait hommage aux femmes du monde entier. Parmi les 17 personnalités sélectionnées pour participer à Evènement, c’est Hélène Darozze, une célèbre cheffe étoilée, qui représente la France. Après Laure Manaudou, elle est la deuxième française incarnée par Barbie.

Avec Helène Darozze c’est un petit clin d’oeil à la gastronomie française. «À travers cette poupée, en tant que femme chef cuisinier et en tant que maman, je souhaite encourager toutes les petites filles à croire en leurs rêves, et à repousser les limites. », a-t-elle déclaré sur son compte Instagram.

La Barbie Hélène Darozze n’existe hélas pour l’instant qu’en un seul exemplaire (le sien) et elle ne sera pas commercialisée.

Barbie à l'effigie d'Hélène Darozze
Une poupée Barbie à l’effigie de la cheffe étoilée française Helene Darozze.

Les produits dérivés

Afin d’accroître ses ventes, les studios californiens ont commercialisé au total 46 familles de produits dérivés de Barbie. Vous trouverez ainsi très facilement, vêtements et chaussures, cosmétiques, cartables et même des gadgets électroniques à l’effigie de la poupée. Il en existe même une glace Vanille-Fraise… mais avant de penser au dessert de ce soir, revenons sur les produits dérivés les plus courants.

Les dessins animés Barbie

Incontournables si vous êtes parents d’une fillette, les dessins animés Barbie se comptent par dizaines ! Le premier fût Barbie Casse-Noisette, qui connut un succès certain à sa sortie en 2001, suivi de près par Barbie, Princesse Raiponce un an plus tard.
Jusqu’en 2006, Barbie joue généralement le rôle d’une princesse, d’une danseuse étoile ou encore d’une fée comme dans Barbie Fairytopia.
Cependant, toujours dans le souhait de la voir évoluer avec son temps, la société américaine a fait de Barbie la star de deux films. Le journal de Barbie retraçant l’adolescence de la jeune californienne, entre son groupe de rock, ses amis et bien évidemment son petit-copain.

Dans Barbie et le secret des sirènes, la belle Barbie surf sur la côte américaine et part à la rencontre des sirènes du continent.

Les sites internet

Bien que vos enfants soient peut-être encore un peu jeune pour naviguer sur le web, il est fort possible que d’ici quelques années, ils délaissent leur poupées au profit de sites qui mettent en scène Barbie et son univers. L’objectif restant globalement le même qu’avec les poupées : il s’agit d’habiller Barbie, de s’occuper d’elle et de la faire vivre dans un univers pleins de paillettes et de guimauves.

Barbie à la télévision

Vous en rêviez, Warner Bros l’a fait. Barbie fera son apparition sur le grand écran dès 2020 et c’est la jolie Margot Robbie qui prête ses traits pour jouer le rôle de la célèbre poupée : « Je suis tellement honorée d’assumer ce rôle et de produire un film qui, à mon avis, aura un impact extrêmement positif sur les enfants (…) «  a t-elle confié.

Débats et controverses

Les stéréotypes liés à Barbie

Barbie est connue pour ses mensurations parfaite : grande, mince, poitrine imposante et longs cheveux blonds, elle incarne la femme parfaite américaine. Avec son physique idéaliste, elle correspondait au canon de son époque. Archétype de la blonde californienne, Barbie a d’ailleurs longtemps été poursuivie par cette image superficielle qui lui a valu des critiques sexistes.

Une réalité nuancée

Accusé de ne pas représenter la diversité du monde, la société américaine a d’abord commercialisé des poupées à la beauté issus des divers groupes ethniques qui peuplent la terre.
Puis, il fallut attendre 2016 avant de voir arriver sur le marché trois nouveaux modèles : “Tall”, “Small” et “Curve”, représentant ainsi toutes les beautés féminines qui puissent exister.

Et pour enfin répondre aux critiques liées aux professions exercées par la poupée, les studios californiens ont commercialisé depuis peu des Barbie présidentes, pilotes, ou encore ingénieure en robotique, des professions souvent cataloguées de façon sexiste comme des métiers d’homme.

Poupée Barbie astronaute
Poupée Barbie astronaute commercialisée par Mattel en 1965.

D’ailleurs, Barbie est devenue astronaute dès 1965 (soit quatre ans avant que Neil Armstrong ne pose un pied sur la Lune) et sa première version à la peau noire a été commercialisée en 1968.
Actuellement « 55 % des poupées que nous vendons dans le monde n’ont ni les cheveux blonds ni les yeux bleus », déclare Lisa McKnight, directrice générale de la marque.

Mattel casse les codes

En 2018, Barbie essuie encore un scandale lorsqu’un Matt Jacobi et Nick Caprio offrent à leur nièce un coffret Barbie mariage composé de deux Ken en costume. En effet, le couple fait le choix de présenter à leur nièce leur propre réalité, qui par ailleurs est également celles de milliers de couples homosexuels à travers le monde. Ils ont par la suite posté une photo de la boîte customisée sur Instagram en s’adressant directement à la marque américaine : « Nous avons eu des difficultés à trouver une boîte de mariage de même sexe pour notre nièce de huit ans, ont-ils résumé. Nous espérons que notre création vous inspirera pour faire un set mariage gay! », ce à quoi l’entreprise a immédiatement réagi en invitant Matt Jacobi et Nick Caprio dans leur studio pour les aider à commercialiser les premiers couples de Ken.

La poupée américaine tend à refléter la société dans sa diversité mais il ne s’agit en réalité que d’un reflet édulcoré. Exit donc la Barbie junkie. Dommage, elle aurait pu emprunter les seringues de sa cadette infirmière.

J’espère que cet article aura sû répondre à vos interrogations concernant celle qui est devenue l’icône de toutes les petites filles qui rêvent de devenir grande.